Il n’est pas toujours facile de s’assurer que la chaleur est bien répartie sur une très grande surface ou pièces ( plus de 100 m3). La taille, la forme de la pièce et l’emplacement du poêle devraient être soigneusement considérés avant de décider d’utiliser un simple appareil même s’il est apparemment assez grand.
La plupart d’entre nous en France, cependant, auront un agréable foyer ouvert (généralement grand) qui n’a besoin que d’un poêle à bois. Si vous voulez chauffer une grande surface ou même plusieurs pièces de façon égale et obtenir en même temps de l’eau chaude, il est possible de le faire avec le poêle à bois ou cuisinière qui convient. Ceux-ci s’appellent des poêles et cuisinières modèle ‘chaudière’ et il y en a principalement deux sortes : ceux avec un bouilleur intégral qui fait partie du corps du poêle lui-même et ceux avec un bouilleur à ‘rattacher’ qui peuvent être ajoutés à la plupart des marques de poêles (même si vous avez déjà un poêle, il est probable que le fabricant aura un bouilleur à ‘rattacher’ qui pourrait être installé sur votre poêle par la suite).

Il vaut la peine de noter que les poêles modèle chaudière intégrale ont une capacité de rendement bien plus grande que les types à ‘rattacher’, bien qu’un poêle chaudière type ‘à rattacher’ donnera plus de chaleur directe à une pièce.

Rendements de chaleur de nos poêles

Tous les fabricants de poêles donneront le rendement de leurs poêles soit en kilowatts ou BTU (Unités Thermales Britanniques). Souvenez-vous toujours que ces rendements reflètent généralement la capacité MAXIMUM des poêles utilisant du bois sec. Ceci dit, toute notre gamme de poêles homologuée HETAS (Programme d’acceptation et d’essai des appareils de chauffage) aura été testée indépendamment dans un laboratoire homologué qui utilise un combustible pour les tests standard. Le déroulement du test variera suivant le type d’appareil, mais dans tous les cas, on suit la Procédure des Tests Standard Britanniques. Par conséquent, vous pouvez être sûr que tous nos poêles chaudière ou non chaudière homologués atteindront les performances thermiques indiquées par les fabricants quand ils fonctionneront suivant les instructions des fabricants, en brûlant un combustible approprié et correctement installé.

Quand vous achetez un poêle modèle chaudière, vous devez considérer la quantité de chaleur qu’il vous faudra pour faire marcher les radiateurs et prendre en compte les besoins d’eau chaude si vous avez l’intention d’utiliser votre poêle pour chauffer un cylindre d’eau chaude. Avec ceci en tête, si vous choisissez un appareil de chauffage avec une chaudière à grand rendement pour une pièce, il faudra faire attention de considérer l’effet sur le rendement du chauffage direct de la pièce quand toute la ‘charge’ de chauffage est au-dessous du rendement évalué de l’appareil. En d’autres termes, le rapport entre le chauffage direct d’une pièce et le rendement de la chaudière est proportionnel.

Par exemple, un poêle à bois avec un rendement évalué à 2kw de chauffage direct d’une pièce et un rendement d’une chaudière de 11kw ne produirait pas 2kw directement dans la pièce si la ‘charge’ totale de chaleur n’était que de 8kw. Dans ce cas, le rendement de chauffage direct de la pièce serait réduite d’environ ¼ (25%), à 1.5kw.

Si vous avez besoin de fournir plus de chaleur dans une grande pièce où est installé le poêle, vous pourriez penser à mettre des radiateurs (ou un autre moyen de chauffage comme des radiateurs à convection) afin de maintenir la température de la pièce à une chaleur agréable. Ces sortes de calculs qui comprennent l’analyse de la perte de chaleur sur le parcours des tuyaux, etc. seraient normalement entrepris par un ingénieur pour déterminer vos besoins mais il est important de considérer attentivement ces questions au début avant d’acheter un poêle et de le faire installer.

Reliez votre chaudière à votre chauffage central existant.

Un poêle chaudière peut être relié à un système de chauffage central nouveau ou existant, soit seul ou en conjonction avec un système de chauffage central existant au gaz ou au mazout.

La chaudière chauffage central existante continue à faire marcher le système comme et quand il le faut.

L’eau chaude et les radiateurs peuvent être fournis par chaque appareil ou les deux suivant l’énergie de chaleur nécessaire.
Le système peut être installé pour relier soit l’eau chaude seulement soit l’eau chaude et les radiateurs.

Le réel avantage de ce système de raccordement est sa flexibilité. Tandis que vous appréciez l’agrément de votre poêle à bois, le système peut, automatiquement, prendre la relève de toute la charge de chauffage ou en partie sans coût supplémentaire. Quand vous n’utilisez pas le poêle, le chauffage central fonctionne normalement.

Systèmes simples

Quelques systèmes peuvent être très simples et relativement bon marché. Dans de nombreux cas, un simple raccordement est le plus économique avec un système existant auquel on veut ajouter un poêle chaudière par lequel le poêle chaudière est connecté directement au cylindre d’eau chaude. En effet, ce type de système utilisé il y a longtemps avec un foyer ouvert avec une chaudière à l’arrière pour la production d’eau chaude à partir de combustible solide est aussi valide aujourd’hui qu’il l’a toujours été.

Utilisez votre poêle chaudière pour la fourniture d’eau chaude domestique et/ou pour le chauffage central

Quand vous avez besoin que votre poêle à bois fasse marcher un nouveau système de chauffage central, il est recommandé de considérer l’installation d’un système complet de pompe. Malgré le système complet avec pompe, il est cependant nécessaire de s’assurer que la circulation se fait grâce à la gravité, de préférence jusqu’au cylindre, en cas de panne de courant. Dans de telles circonstances, on peut obtenir de la chaleur et de l’eau chaude pendant une panne.

Stove Sellers

Concevoir et installer un système nécessite une compréhension totale des systèmes de chauffage à combustibles solides. Cependant, il y a au moins deux sociétés qui fournissent des kits entièrement construits et comprenant l’installation électrique avec des instructions complètes d’assemblage pour rendre l’installation plus simple et efficace.

Le schéma ci-dessus montre une installation typique incorporant un ‘kit’ de contrôle de fabricant.

Eau chaude et cylindres d’eau chaude

L’eau chaude domestique utilisée dans les installations de type combustible solide devrait toujours être du type indirect double alimentation. N’essayez pas de connecter ceci à votre chauffe-eau !
Pour empêcher le risque d’ébullition localisée, il est nécessaire de positionner le cylindre d’eau chaude ou le radiateur pour permettre à la circulation de la gravité de se faire quand la pompe de circulation est arrêtée ou que l’approvisionnement en énergie est interrompu.
Quelques ensembles de commandes nécessitent l’installation de valve(s) motorisée(s) dans le circuit de gravité et si c’est le cas, la valve doit retourner à la position entièrement ouverte quand le courant est éteint ou interrompu.
Même si le système est sûr quand il existe une prise d’air, l’apport d’un circuit de gravité évitera l’inconvénient du système arrivant à ébullition et permettra de l’utiliser en cas de panne de courant.

Radiateur de fuite de chaleur

La combustion continuelle d’un poêle à bois et la chaleur qu’il produit, même à un niveau minimum, nécessitent quelques moyens pour dissiper la chaleur de la chaudière. Traditionnellement, cela a été fait en fournissant de l’eau chaude domestique via un circuit primaire de gravité.

Cependant, étant donné la grande efficacité des poêles à bois modernes et des autres appareils à combustibles solides ainsi que l’isolation du cylindre, quelques poêles à bois avec des chaudières à fort rendement nécessitent l’installation d’un ‘radiateur de fuite de chaleur’. Les fabricants de ces appareils spécifieront la taille du radiateur nécessaire.

La fonction de ce type de radiateur est double:

1) Pour dissiper le rendement de chaleur du poêle chaudière pendant ses périodes de sommeil une fois que le cylindre d’eau chaude domestique a fini son travail. Cela empêchera la surchauffe de l’approvisionnement de l’eau chaude domestique.

2) Afin de maintenir la combustion, l’appareil aura besoin d’un approvisionnement d’air adéquat. Une fois que le cylindre d’eau chaude aura fini son travail (pendant ses périodes de sommeil), le thermostat de l’appareil (s’il est installé au poêle à bois) restera fermé, et dans ces conditions, le feu pourra s’éteindre à cause du manque d’air pour la combustion. Le radiateur de fuite de chaleur assure que le thermostat de l’appareil est stimulé de temps en temps pendant la période de sommeil pour empêcher ceci. Normalement, le radiateur de ‘fuite de chaleur’ devrait être installé dans une salle de bains comme porte-serviettes et chauffage de la pièce.

Moneycorp Banner